Moto

Je retrouve ma Desert Sled ! Balade d’automne

De
le
1 novembre 2021
image_pdfGénérer un PDF

Après un pause forcée de quelques semaines, je retrouve ma Desert Sled pour une balade automnale dans les Cévennes.

La balade

Un grand classique ! Pour la reprise du guidon après plus de 2 mois sans moto, je n’ai pas spécialement innové dans le road book. Au départ de Montpellier, direction le Gard et les communes de Quissac, Anduze et Saint Jean du Gard, point de départ pour la Corniche des Cévennes (D260 puis D9).

Une fois l’altitude maximale atteinte en Lozère (légèrement supérieure à 1 000 m au niveau du Col de Solpérière et du plateau de l’Hospitalet), redescente par une toute petite route vers Vébron (D49). Il aurait été possible de continuer sur le corniche en direction de Florac pour rejoindre Vébron par une route plus conventionnelle (D983). Mon tracé est plus court et surtout moins emprunté ! En ce week-end de vacances scolaires, pouvoir être tranquille sur la route est un de mes objectifs.

A Vébron, là encore il est possible de rejoindre le Mont Aigoual directement par la D996 mais j’ai préféré prendre de la hauteur en direction du Causse Méjean et du Chaos de Nîmes le vieux. Il faut suivre les panneaux qui indiquent le hameau de Villeneuve. Je déconseille cette route s’il y a plu récemment ou à l’hiver : la chaussée risquerait d’être peu praticable déjà qu’en temps normal c’est très délicat (graviers, chute de pierres, herbe sur la zone centrale, etc.).

Montée vers le Causse Méjean (archive, 08/2020)

Une fois au Col de Perjuret (1031 m), carrefour entre Florac, Meyrueis et le Mont Aigoual, direction la D18 pour rejoindre la station météo. A 1 565 m, il s’agit du point le plus haut du Gard. Si les conditions météo le permettent, on peut apercevoir la Méditerranée. Attention, le sommet est souvent en plein vent ou dans le brouillard.

En redescendant par le Col de Serreyrède, je vous conseille également un petit détour par le Col de Faubel (D986A) qui permet de contourner le village de l’Espérou. Ce col est fermé de novembre à mai avec une barrière quelle que soit la météo, donc autant en profiter tant que c’est ouvert.

Parking sur Mont Aigoual (archive, 04/2019)

Fin du parcours, en rejoignant la D48 et le Col de Minier pour revenir sur Le Vigan puis la Vallée de l’Hérault (Ganges, Laroque, etc.).

Une balade avec un kilométrage et une durée contenue (260 km en 4h30, sans compter les pauses) à réaliser sur une petite journée. Le point fort de cette version sont les deux petites routes pour descendre et remonter autour de Vébron, mais à réserver à des gens qui ont l’habitude de rouler sur ce genre de route.

Le roadbook

Restauration

Sur la Corniche des Cévennes, les commerces de bouche sont peu nombreux. Un petit hôtel-restaurant est localisé à Saint Roman de Tousque après le Col de l’Exil. Un peu plus loin, au Pompidou, il y a un restaurant / bar / accueil motard au centre du village : la route passe devant, impossible de ne pas le voir. Sur la route en elle même, on peut trouver trois zones de pic-nic mais d’une taille ne permettant de ne garer qu’un ou deux véhicules, donc souvent encombré les week-ends. A Vébron, il y a quelques restaurants / auberges mais à vérifier la période d’ouverture hors saison (comme sur tout le parcours d’ailleurs).

On peut aussi citer le Lac du Bonheur à quelques kilomètres du road book après le Mont Aigoual sur les communes de Saint Sauveur – Camprieu. Large zone boisée avec des tables de pic-nic, un parking camping-car et des départs de randonnées. Un des restaurant du secteur est d’ailleurs fermé et à vendre.

En revenant dans le Gard, sur la D48, on peut trouver plusieurs restaurants (La Cravate, Maison des Cévennes) et de nombreux spots au soleil au bord de la route peuvent servir de coin de restauration.

Stations essence

Côté stations essence, aucun risque de tomber en panne de carburant pendant cette balade ! Même autour de l’Aigoual, au village de l’Espérou, il y a une station communale avec du SP95, au même prix que dans la vallée. Pour ce genre de balade, j’aime bien faire le plein à la sortie d’Anduze, à l’Intermarché. Il y aussi un Super U à l’entrée de la ville. Sur la fin du tracé du côté dans le Gard, vous avez un Intermarché, à Avèze ou un Super U au centre ville du Vigan. Quelques dizaines de kilomètres plus loins, à Ganges ou à Laroque, on retrouve également le couple Super U et Intermarché.

Altitude

Boucle au départ et à l’arrivée de Montpellier dans l’Hérault.
Le pic correspond au Mont Aigoual (Gard) à 1 565 m.

GPX

  • GPX – Cévennes à l’automne (clic droit > enregistrer sous)
  • Distance : 260 km (départ/arrivée de Montpellier)
  • Durée : 4 h 30
  • Niveau : intermédiaire avec maitrise des épingles dans graviers
  • Etat : routes étroites pour la descente vers Vébron et la montée vers Villeneuve
  • Cols :
    • Col Saint Pierre (596 m)
    • Col de Solpérière (1010 m)
    • Col de Perjuret (1031 m)
    • Col de la Serreyrède (1299 m)
    • Col de Faubel (1285 m)
    • Col du Minier (1265 m)

Image

Pour ceux qui ne veulent pas de fichier GPX ou qui n’arrivent pas à visualiser la carte interactive dans un navigateur, voici l’image statique de la balade.

Julien
Hérault (34), France

Originaire du sud de la France, je partage à travers ce blog mes balades moto au guidon de ma Desert Sled Scrambler Ducati.

Mon équipement moto
Mes roadbooks moto