Blog

Corniche des Cévennes et Vallée Borgne

De
le
9 janvier 2022
image_pdfGénérer un PDF

Ultime balade de l’année 2021 avec une météo estivale, je n’ai pas hésité à sortir la Desert Sled pour profiter du soleil sur la Corniches des Cévennes.

Balade

La Corniche des Cévennes, qui relie Saint Jean du Gard dans le Gard (D260) puis la Lozère à partir du Col Saint Pierre jusqu’à Florac (D7) est un grand classique à moto. C’est une balade que je dois faire au moins une dizaine de fois par an.

A l’été, c’est presque une sortie hebdomadaire.

A l’inverse, à l’hiver, la partie la plus élevée à plus de 1 000 mètres d’altitude au niveau du plateau de l’Hospitalet est souvent enneigée. Heureusement une webcam sur inforoute48 permet de vérifier l’état de la route avant de partir ! Ce n’était plus le cas fin 2021 puisque les quelques neiges tombées au début du mois avait déjà fondu avec presque 15°C.

La corniche est donc une route toute en hauteur qui domine deux vallées. Il y a donc de multiples points de sorties pour varier son itinéraire, sans forcément aller tout au nord vers Florac.

Côté Gard, au Col Saint Pierre

En redescendant à l’est côté Lozère, on peut rejoindre la Vallée Française et Moissac Vallée Française depuis le Col de l’Exil et Saint Roman de Tousque (D140 ou D40). Sainte Croix Vallée Française est accessible un peu loin par la D24 ou D61 ou depuis le Col de Rey vers Barre des Cévennes en prenant la D983.

Côté Lozère, vue sur les Cévennes

En redescendant à l’ouest côté Gard, on arrive sur la Vallée Borgne. Depuis Col de l’Exil et Saint Roman de Tousque, on peut rejoindre Saumane par la D39. Un peu loin, une autre possibilité s’offre au niveau du Pompidou pour rejoindre Saint André de Valborgne par la D61. C’est cette option qui a été choisie pour ce road book. Mais il est aussi possible de prolonger son aventure sur la Corniche quelques kilomètres de plus. C’est d’ailleurs plutôt conseillé si on veut s’arrêter au fameux point de vue du Col de l’Hospitalet. Au niveau du Col de Solpérière, on peut rejoindre Vébron par la D49 et longer le Tarnon le long des Gorges du Tapoul pour revenir dans le Gard.

Pour ce road book, après la Corniche et de retour à Saint Jean du Gard, j’ai opté pour la Vallée de la Salendrinque par Lasalle et Saint Hippolyte du Fort (D57, D39). Le retour dans l’Hérault s’effectue par le secteur du Pic Saint Loup et Hortus.

Comme toujours, je vous laisse adapter le road book, et notamment extrémités, en fonction de votre domicile. De mon côté, j’essaye de varier pour ne pas prendre la même route et encore moins faire l’aller et le retour la même journée par le même secteur. Et je ne dis pas ça car le logiciel de navigation a tendance à recalculer le trajet retour dès le premier arrêt à la station service en début de balade !

Rood book

Restauration

Sur la Corniche des Cévennes, les commerces de bouche sont peu nombreux. Un petit hôtel-restaurant est localisé à Saint Roman de Tousque après le Col de l’Exil. Un peu plus loin, au Pompidou, il y a un restaurant / bar / accueil motard au centre du village : la route passe devant, impossible de ne pas le voir. Sur la route en elle même, on peut trouver des zones de pic-nic mais souvent encombrées les week-ends autour de midi. Il suffit de sortir de la route principale, notamment par toutes les petites routes pour rejoindre la Vallée Française ou la Vallée Borgne, pour se retrouver à l’écart de la foule.

Stations essence

Côté stations essence, aucun risque de tomber en panne de carburant. Pour cette balade, j’aime bien faire le plein à la sortie d’Anduze, à l’Intermarché. Il y aussi un Super U à l’entrée de la ville. Sur le retour dans le Gard, vous avez des petites stations de village à Saint André de Valborgne ou Saint Jean du Gard. A ne prendre qu’en cas d’urgence pour se dépanner. Plus loin, à Saint Hippolyte du Fort il y a une station Super U qui a d’ailleurs déménagé en 2021 : elle n’est plus attenante au supermarché mais sur la route en direction de Nîmes.

Altitude

Boucle au départ et à l’arrivée de Montpellier
L’altitude maximale autour de 850 m correspond au village du Pompidou. C’est à cet endroit que la balade quitte la Corniche pour redescendre dans la Vallée Borgne.

GPX

  • GPX – Corniche des Cévennes et Vallée Borgne (clic droit > enregistrer sous)
  • Distance : 220 km
  • Durée : 4 heures (hors pause)
  • Difficulté : facile, routes larges et sécurisées
  • Cols et sommets :
    • Col St Pierre (596 m)
    • Col de l’Exil (686 m)
    • Pic Saint Loup (658 m)
    • Mont Hortus (512 m)
Julien
Hérault (34), France

Originaire du sud de la France, je partage à travers ce blog mes balades moto au guidon de ma Desert Sled Scrambler Ducati.

Mon équipement moto
Mes roadbooks moto